Date de publication29 Nov 2023 - 15:36
Code d'article : 616409

La pause humanitaire dans la bande de Gaza n’est pas une solution

Taghrib(APT)
Taghrib(APT)– La pause humanitaire dans la bande de Gaza n’est pas une solution, et les Nations Unies continuent d’insister sur un cessez-le-feu et la libération immédiate de tous les prisonniers, a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.
La pause humanitaire dans la bande de Gaza n’est pas une solution
"La trêve était un pas dans la bonne direction, c'était un symbole d'espoir, mais elle ne résout pas les principaux problèmes auxquels nous sommes confrontés", a déclaré le chef de l'ONU lors d'une conférence conjointe avec Moussa Faki Mahamat, président de l'Union africaine. Commission.

C'est pourquoi nous avons insisté sur la nécessité d'un cessez-le-feu humanitaire, conduisant à la libération inconditionnelle et immédiate de tous les prisonniers et à la possibilité d'apporter une aide humanitaire efficace à tous les habitants de Gaza, où qu'ils vivent, a déclaré Guterres, cité par l'agence TASS.

Le régime israélien a lancé la guerre contre Gaza le 7 octobre après que le mouvement de résistance palestinienne Hamas a mené l'opération surprise Al-Aqsa Storm contre l'entité occupante en réponse à la campagne d'effusion de sang et de dévastation menée par le régime israélien pendant des décennies contre les Palestiniens.

Selon le ministère de la Santé basé à Gaza, jusqu'à présent, plus de 15 000 Palestiniens ont été tués dans les frappes israéliennes, pour la plupart des femmes et des enfants.

Tel Aviv a également imposé un « siège complet » à Gaza, coupant le carburant, l’électricité, la nourriture et l’eau aux plus de deux millions de Palestiniens qui y vivent.
https://taghribnews.com/vdcawinio49n6y1.z5k4.html
votre nom
Votre adresse email
Security Code